Découvrez comment poser le même parquet dans plusieurs pièces

Poser le même parquet dans plusieurs pièces

Lorsqu’on souhaite installer un plancher dans plusieurs pièces d’un appartement ou d’une maison, il est pertinent de se demander si cette opération ne peut pas être réalisée d’un seul tenant. 

En effet, la décision de poser le même parquet dans plusieurs pièces peut être motivée par plusieurs objectifs. Parmi ceux-ci, la recherche d’un gain de temps ou des choix esthétiques (l’envie de conserver un parquet uniforme dans l’ensemble du logement, par exemple).

Poser le même parquet dans plusieurs pièces : est-ce une bonne idée ?

Poser le même parquet dans plusieurs pièces de votre logement est judicieux pour plusieurs raisons. Non seulement cela peut vous permettre de réduire votre facture finale, mais en plus, travailler d’un seul tenant vous permet d’éviter d’installer des seuils de portes, une étape particulièrement fastidieuse dans la pose d’un parquet. 

En outre, poser le même parquet dans plusieurs pièces sans qu’il n’y ait de coupures ou de seuils de porte peut créer un très bel effet esthétique, surtout si vous optez pour un parquet uniforme qui se démarque visuellement (un parquet à l’anglaise par exemple).

Pose d’un parquet d’un seul tenant : des contraintes bien réelles

Il va de soi que la pose d’un parquet d’un seul tenant à travers plusieurs pièces d’un même logement permet de nettement simplifier l’opération, et de raccourcir la durée du chantier.

Cependant, la mise en œuvre d’un parquet commun à plusieurs pièces implique un travail technique important. Des erreurs d’installation ne sont donc pas exclues !

Les contraintes liées à la pose d’un même parquet dans plusieurs pièces

Si vous souhaitez installer un même parquet dans plusieurs pièces ou chambres de votre logement, il vous faut impérativement prendre en compte les contraintes suivantes :

  • Bien évaluer l’alignement des murs car un décalage ne se rattrape pas et vous forcera à réaliser des découpes préalables disgracieuses,
  • Réaliser un joint de dilatation entre les différentes pièces est indispensable car, dans le cas contraire, l’isolation phonique sera mauvaise,
  • Désolidariser le parquet des cloisons est également requis pour éviter tout problème de dilatation du plancher.

Par ailleurs, il est difficile de poser certains types de parquets d’un seul tenant sur des grandes distances. Cela est particulièrement le cas des parquets flottants et des parquets stratifiés. 

De manière générale, on ne recommande pas plus de 12 mètres continus de parquet sur la longueur, et 8 mètres continus sur la largeur. 

L’objectif, encore une fois, est d’empêcher la dilatation du plancher, laquelle se manifeste par le phénomène de « tuilage » des lames du parquet.

Quelques conseils pour une pose réussie dans plusieurs pièces

Pour réussir votre pose d’un même parquet dans plusieurs pièces, nous vous conseillons de respecter certaines étapes essentielles lors du chantier.

Veillez d’abord à ce que les murs aient des équerres parfaites pour éviter une pose de travers. La pose de barres de seuil de la même couleur que le parquet est, en ce sens, recommandée. 

En effet, du jeu entre les bords du parquet et les murs doit être prévu, ainsi qu’à la jonction des portes.

Définissez également un sens de pose (si possible dans la longueur) pour obtenir une pose homogène sur l’ensemble des pièces et observez impérativement un joint de dilatation de 8 millimètres en périphérie des pièces.

Pour résumer, la pose d’un même parquet sur plus d’une pièce n’est pas évidente et peut frustrer les particuliers qui auraient l’audace de se lancer dans cette entreprise périlleuse. 

Pour des résultats à la hauteur de vos attentes, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel.

Demandez-nous un devis gratuit

Nos collaboratrices et collaborateurs sommes à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets.