Tout savoir du parquet collé sur chape

Tout savoir du parquet collé sur chape

Un parquet en bois apporte élégance et authenticité dans toutes les pièces de votre habitation. Il existe différentes poses de parquet : pose clouée, pose flottante ou pose collée. Grâce à un parquet collé sur chape, vous bénéficiez d’une pose rapide et facile. Découvrez les avantages de cette méthode et les différentes étapes d’une pose de parquet collé.

Qu’est-ce qu’un parquet collé sur chape ?

Lors de l’installation d’un parquet dans une pièce, il existe différentes méthodes afin de poser ce revêtement.

Parmi les différents types de pose possibles, nous retrouvons :

  • Un parquet cloué (réalisable uniquement avec des parquets en chêne massif de plus de 22 mm d’épaisseur),
  • Une pose flottante,
  • Une pose collée sur chape.

Coller son parquet à la chape est la technique de pose la plus répandue et la plus durable. Cette pose assure effectivement une bonne stabilité des lames et une grande pérennité.

Grâce à cette technique de pose, lors de l’installation du parquet, les lames sont directement collées à la chape de ciment de l’habitation au moyen d’une colle spécifique.

Les avantages et inconvénients d’un parquet collé sur chape

AvantagesInconvénients
– Pose peu onéreuse,
– Le parquet à coller est compatible avec le chauffage au sol,
– Peut être installé sur différents supports : marbre, carrelage ou vieux parquet,
– Grande stabilité et bon confort.
– Longue préparation de la chape avant la pose du parquet,
– Possible uniquement avec des parquets de 10 à 20 mm d’épaisseur,
– Installation qui suit des règles strictes pour une bonne pose.

Quels types de parquets peuvent être collés ?

Les parquets en bois massifs de 10 à 20 mm d’épaisseur sont obligatoirement collés à la chape. Au-delà de 20 mm, le parquet pourra être cloué.

Les parquets contrecollés s’installent en pose flottante ou en collage sur chape. Le collage d’un parquet contrecollé améliore l’acoustique en atténuant les bruits aériens et sera très utile en cas de chauffage au sol.

Quel est l’entretien d’un parquet à coller ?

L’entretien d’un parquet collé est semblable aux autres parquets. Il convient de le dépoussiérer régulièrement avec un aspirateur ou un balai et de le nettoyer avec un savon noir. Il est possible d’appliquer une huile ou un vernis spécifique afin de protéger davantage le parquet contre les rayures et les tâches.

Comment poser un parquet à coller ?

Les étapes indispensables avant de coller un parquet sur chape

La pose d’un parquet collé sur chape ne se fait pas au hasard et certaines précautions doivent être prises au préalable :

  1. Le support doit être bien plat, sinon un ragréage doit être envisagé,
  2. Le taux d’humidité de la chape doit être mesuré avant la pose du parquet. Il est primordial que le support soit le plus sec possible pour une pose réussie,
  3. L’hygrométrie de l’air doit également être contrôlée et se situer en 45 et 65 %. Si l’air est trop sec ou trop humide, le parquet risque de se déformer.

Méthodes pour poser un parquet collé

Il existe deux méthodes différentes pour poser un parquet collé :

  • La pose collée en plein : cette méthode repose sur l’application de colle sur la chape à l’aide d’une spatule crantée spécifique. Les lames sont ensuite collées par-dessus.
  • La pose collée au cordon : grâce à cette technique, la colle est déposée en lignes sur le support tous les 5 cm. Cette application linéaire est possible car il s’agit d’une colle qui s’applique à l’aide d’un pistolet spécifique. Les lames de parquet sont ensuite collées par-dessus la colle, perpendiculairement aux lignes.

Demandez-nous un devis gratuit

Nos collaboratrices et collaborateurs sommes à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets.