Faire la différence entre un parquet vinyle et stratifié

Quelle est la différence entre un parquet stratifié et vinyle ?

L’un offre un sol chaleureux nous rappelant le bois, l’autre présente un confort inégalé. Entre parquet stratifié et parquet vinyle, le choix est rude !

Dans les lignes suivantes, nous vous aidons à identifier le revêtement de sol le plus adapté à vos besoins en mettant en opposition les différences entre un parquet stratifié et un parquet vinyle.

Dans un premier temps découvrez un tableau comparatif concernant ces deux types de parquet : 

BudgetPoseRésistancePièces
Parquet vinyle5 CHF à 38 CHF le m²Facile : les lames se clipsent entre ellesÉlevée : 30 ans en moyennePièces à vivre, salon, salle à manger, chambre
Parquet stratifié5 CHF à 55 CHF le m²Facile : les lames se clipsent entre ellesMoyenne : environ 15 ansCuisine, chambre, bureau et salle de bain
PVC5 CHF à 44 CHF le m²Facile : les lames se clipsent entre elles ou se collentFaible : pas plus de 8 ansLimité aux chambres et salles de bain

La principale différence entre parquet stratifié et vinyle

Tout d’abord, le parquet stratifié et le parquet vinyle diffèrent par leur composition, bien que tous deux soient durables et composés de plusieurs couches.

Ainsi, un sol stratifié possède un corps en HDF (pour High Density Fibre Board), ce qui signifie qu’il renferme plusieurs fibres comprimées de bois recyclé.

Le parquet en vinyle, quant à lui, intègre des composants en PVC et en fibre de verre.

Outre leur composition qui diverge quelque peu, les deux types de parquet proposent un niveau de réalisme bluffant, ces derniers étant capables de reproduire un effet de pierre ou de bois naturel sans que l’imitation ne soit visible à l’œil nu. 

Le parquet en vinyle : plus performant et plus isolant

Faire le choix d’un parquet en vinyle, c’est faire le choix de la performance. En effet, il n’y a pas de revêtement de sol qui soit plus doux et chaud au toucher.

En plus d’offrir un confort sensoriel inégalé, le parquet vinyle amortit les bruits indésirables (pattes d’animaux, talons, bottes, etc.).

Les parquets stratifiés ont eux tendance à être plus bruyants car leur surface est plus dure et leur poids plus léger. 

En hiver, la performance citée plus haut se traduit également par la capacité à retenir la chaleur.

Il faut savoir que les deux types de revêtement sont compatibles avec le chauffage au sol.

Cependant, les parquets en vinyle sont plus efficaces que les parquets stratifiés à cet égard. En effet, les premiers offrent la résistance thermique la plus basse ; ce sont d’excellents conducteurs de température.

Le parquet stratifié : plus étanche et plus résistant

Bien qu’ils soient tous deux résistants à l’eau, une autre différence majeure entre parquet stratifié et vinyle est leur niveau d’étanchéité.

Ainsi, les sols stratifiés sont généralement plus hydrofuges que les revêtements vinyles. En effet, en règle générale, les rainures des parquets stratifiés empêchent totalement la pénétration d’eau.

On constatera aussi que les sols stratifiés et en vinyles sont très résistants aux chocs, aux rayures et à l’usure.

Mais c’est tout de même le parquet stratifié qui remporte le duel de la durabilité : bien que la différence entre parquet stratifié et vinyle puisse ici paraître infime, le premier a un léger avantage lorsqu’il s’agit de constater les dégâts causés par les rayures ou éraflures.

Les fausses idées au sujet des parquets stratifiés et PVC

Contrairement aux idées reçues, les revêtements en PVC ne sont pas plus qualitatifs que les parquets stratifiés.

Contrairement aux parquets stratifiés, les parquets en PVC s’usent vite et vieillissent mal.

Avec les techniques d’impression qui ne cessent de s’améliorer, les parquets en PVC peinent à convaincre par leur aspect très « plastique ». L’imitation des textures est moins réaliste.

Budget et garantie : un sol stratifié ou en vinyle pour toute la vie 

En ce qui concerne leurs coûts respectifs, les parquets stratifiés ou en vinyle sont proposés à des prix franchement avantageux. 

Dans la fourchette de prix la plus basse, c’est le sol stratifié qui semble proposer le plus grand choix.

Pour finir, ces deux types de revêtement de sol sont assortis de garanties suffisamment longues (20 ans en moyenne).

Demandez-nous un devis gratuit

Nos collaboratrices et collaborateurs sommes à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets.