Intérieur avec parquet vernis ou huilé

​​Parquet vernis ou huilé : que choisir ?

Protéger son parquet à l’aide d’une finition est indispensable afin de conserver son bel aspect pendant de longues années. Parmi les solutions disponibles, il existe le parquet vernis ou huilé, deux protections qui sont quasiment adaptées à tous les types de parquet, à quelques exceptions près.

Parquet vernis ou huilé, quelle finition adopter ?

Quel que soit votre type de parquet (massif ou contrecollé) et son épaisseur, l’utilisation d’une finition est requise pour en garantir l’esthétique.

Pourquoi une finition pour votre parquet ?

Le parquet séduit grâce à l’authenticité et au naturel qu’il dégage. Cependant, le parquet peut parfois être mis à rude épreuve : exposition aux allers et venus des occupants du logement, projection d’eau et taches peuvent l’endommager. De ce fait, pour conserver le cachet de votre parquet, il est important de lui appliquer une finition adaptée.

À l’exception de quelques bois rares qui ne tolèrent pas certaines finitions ( le teck, par exemple, ne peut pas être verni), les revêtements de sol naturels et semi-naturels aiment s’imprégner des huiles et autres vernis, lesquels améliorent leur stabilité dimensionnelle ainsi que leur aspect.

L’huile pour parquet pour sublimer l’aspect naturel

Un parquet dont la finition est huilée revient à appliquer des huiles naturelles spécifiques. Ces dernières entrent au cœur des fibres du bois pour les nourrir.

Les huiles végétales protègent le parquet des taches, des salissures et des rayures, sans compter que ces dernières empêchent les déformations du parquet liées au retrait et au gonflement du bois.

Une telle protection à l’huile est recommandée pour les parquets qui sont posés dans des pièces très humides ou qui subissent de fortes variations de température.

L’avantage principal de la finition huilée réside dans la préservation du toucher de surface et de l’aspect naturel du bois.

Inconvénient de la finition huilée : l’huile modifie la teinte du bois et le rend plus foncé. De plus, une fois que vous avez huilé votre parquet, ce dernier ne peut plus tolérer de finition autre que l’huile. Les fibres ne peuvent effectivement pas se défaire de l’huile absorbée.

Le vernis pour parquet, une protection durable et évolutive

Un parquet verni (ou vitrifié) utilise la vitrification comme protection. L’application d’un vernis en surface forme un film qui bouche les pores du bois. Cela rend le parquet plus résistant car imperméable à l’eau et aux taches.

Le principal avantage du parquet verni est sa durée de vie, qui peut aller jusqu’à dix ans. Une fois la vitrification terminée, pour redonner de l’éclat au vernis et/ou éliminer les rayures susceptibles d’apparaître au fil du temps, il suffit simplement d’appliquer un polish.

Un nettoyage quotidien à l’aide d’un tissu à micro-fibres légèrement humide est suffisant pour l’entretien de ce type de finition.

Inconvénient de la finition vernie : le verni est une finition qui confère au parquet un aspect lisse en surface. Cependant, cette finition peut également augmenter l’éclat et la brillance du parquet, ce qui peut ne pas plaire à tout le monde.

Par ailleurs, la plupart des vernis sont composés de solvants qui génèrent une pollution intérieure. Cependant, il existe également des vitrificateurs en phase aqueuse, sans odeur ou composés organiques volatils.

Parquet vernis ou huilé : à quel prix s’attendre ?

Le prix moyen d’une vitrification de parquet se négocie entre 19,50 et 32 CHF / m². Le montant moyen d’une finition huilée varie entre 3,50 et 6,50 CHF / m².

Le parquet huilé est donc nettement moins cher que le parquet vitrifié.

Demandez-nous un devis gratuit

Nos collaboratrices et collaborateurs sommes à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets.