Comment changer un parquet ancien

Comment changer un parquet ancien ?

Les parquets anciens sont très tendances. Recherchés pour leur look vintage et authentique, de nombreux professionnels proposent désormais des parquets neufs à l’aspect vieilli.

Si vous venez de faire l’acquisition d’une vieille maison, peut-être avez-vous la chance de posséder un parquet massif ancien. Seulement voilà, parfois, le parquet n’est plus en excellent état. La question est alors de savoir si vous avez seulement besoin de le rénover ou s’il est préférable de changer votre parquet ancien intégralement.

Changer un parquet ancien : la rénovation

Dans l’éventualité où votre parquet ancien est en bon état, il n’est pas forcément nécessaire de le changer. Rénover un parquet ancien vous reviendra généralement moins cher que de le remplacer.

Les étapes pour rénover un parquet ancien

Avec le temps, il est possible que votre parquet soit parsemé de petites fissures ou de trous qui nuisent à l’esthétique du bois. Afin de réparer ces imperfections, il suffit de les combler avec de la pâte à bois de la même couleur que vos lames. Laissez-la sécher avant de procéder au reste des rénovations.

Vient ensuite l’étape principale de la rénovation : le ponçage. Rappelez-vous que si votre parquet ancien est posé à l’anglaise ou à la française, celui-ci se fait dans le sens du bois.

En revanche, pour un parquet à chevrons, poncez en diagonale. Enfin, procédez dans le sens de la lumière si votre parquet présente des motifs en mosaïque.

Pour décaper votre parquet ancien, commencez avec un papier abrasif à gros grains puis enchaînez avec des grains de plus en plus fins pour une belle finition.

Une fois le ponçage terminé, aspirez minutieusement toute la poussière puis humidifiez une serpillière pour nettoyer les résidus. Laissez sécher avant de procéder à la suite.

Si vous désirez changer votre parquet ancien après son ponçage, n’hésitez pas à le teinter. Vous pouvez également opter pour une finition différente de la précédente : vernis vitrificateur, huile ou cire.

Ainsi, pour résumer, voici les différentes étapes de rénovation d’un parquet ancien :

  1. Combler les trous avec de la pâte à bois de la couleur des lames,
  2. Laisser sécher,
  3. Poncer,
  4. Aspirer et passer la serpillière,
  5. Teinter et vernir.

Changer une ou plusieurs lames d’un parquet ancien

Si votre sol comporte une ou plusieurs lames cassées ou très fortement abîmées, là encore, il n’est pas obligatoire de changer tout le parquet ancien. Pour remplacer une lame cassée, procédez de la manière suivante :

  • Percez un trou à l’extrémité de la lame à changer. À l’aide d’une scie sauteuse, sciez la lame à environ 1 cm des lambourdes. Au moment de retirer la lame avec un burin, prêtez attention à ne pas détériorer les autres lames,
  • Mesurez ensuite l’espace vide pour connaître les dimensions de la nouvelle lame. Si besoin, ajustez la taille de la lame à insérer. Emboîtez-la dans le trou pour vérifier que les dimensions correspondent,
  • Ajoutez de la colle à bois sous la lame, sur ses embouts ainsi que sur les languettes qui se glissent sous les lames voisines,
  • Imbriquez la lame encollée et maintenez-la appuyée quelques minutes.
  • Par souci d’homogénéité, poncez la lame et appliquez-lui la même finition que le reste du parquet.

Remplacer un parquet ancien

Dans l’hypothèse où les lames sont fragilisées, ont pourri ou sont vraiment trop abîmées, il vous faudra sûrement changer votre parquet ancien.

Avant de vous lancer dans ces travaux physiques et chronophages, pensez à établir un diagnostic avec un professionnel. Cela vous évitera bien des surprises, comme un sol en mauvais état ou des poutres endommagées, par exemple.  

Retirer les lames d’un parquet ancien

Afin de changer un parquet ancien, commencez par retirer les plinthes dans la pièce. La technique pour extraire les lames dépend de la méthode de pose.  

  • Pour un parquet collé ou cloué :

Commencez toujours par les dernières lames qui ont été posées puis retirez-les les unes après les autres. Pour un parquet collé, aidez-vous d’un pied de biche.

Pour un parquet cloué, débarrassez-vous d’abord des clous avec une tenaille avant de procéder à l’extraction des lames.

  • S’il s’agit d’un parquet flottant ou clipsé :

Débutez le retrait par les dernières lames posées, puis démontez-les une par une.

Changer de parquet

Pour remplacer votre ancien parquet, un large choix s’offre à vous. Si vous désirez conserver un esprit vintage et authentique, adoptez plutôt pour un parquet massif ou contrecollé. Vous bénéficierez d’un nombre d’options considérable au niveau de la couleur, l’essence du bois, la taille des lames, la finition, etc.

Si la disposition de la pièce et votre sol vous le permettent, vous pouvez opter pour un parquet stratifié. Profitez ainsi d’un revêtement de sol de qualité, abordable et rapidement posé.  

Rénover ou changer un parquet ancien requiert du temps, des efforts physiques et surtout du savoir-faire. Chez Robin du Bois, nous bénéficions d’une expertise de plus de 20 ans dans la parqueterie et la menuiserie.

Au besoin, nos spécialistes vous conseillent et réalisent la rénovation ou le remplacement de votre parquet dans la région de Lausanne. Pour toutes demandes d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Demandez-nous un devis gratuit

Nos collaboratrices et collaborateurs sommes à votre disposition pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets.